logo varia
Pour toute question ou demande d'information, contactez le bureau des réservations au 02/640.35.50
du mardi au vendredi de 13h à 19h et les samedis de représentation, de 16h à 19h

PAR MAIL reservation@varia.be

ATTENTION : Ce site permet uniquement d’acheter
(Mastercard, Visa, Bancontact)
des places en prévente ou le jour même
des abonnements 3 - 7 ou 15 spectacles
Les abonnements spéciaux
La Trilogie des Eléments et/ou Obsolète-C’est toujours un peu dangereux de s’attacher à qui que ce soit.

(Les groupes à partir de 10 personnes, les étudiants soirées « Bord de Scène », les professionnels des Arts de la scéne, les enseignants, les chercheurs d'emploi, les habitants d'Ixelles et d'Etterbeek, les Art.27 doivent s’adresser à la billetterie).

Pour toute réduction, une pièce justificative en cours de validité doit être présentée à la billetterie ou à l'entrée de la salle avec l'e-ticket. Les réductions ne sont pas cumulables.

L'Assaut des cieux




Une parabole sur la condition humaine par six interprètes et une chanteuse lyrique qui mêle danse, chant, théâtre et cirque.

Que les cieux soient pris dans un sens matériel ou symbolique, ils constituent par excellence un objet de connaissance et de représentation qui se situe à la croisée des chemins scientifiques, philosophiques et religieux. Ils sont à la fois une énigme et une inspiration pour les hommes. Ils agissent sur eux de façon matérielle ou immatérielle, les font bouger, influent sur leurs humeurs, leurs couleurs, leur sexualité, les font rêver, chercher…


L’Assaut des Cieux est une parabole sur la condition humaine, sa morosité et son désenchantement. Pourtant les hommes peuvent voler au-delà de leurs craintes et dépasser leurs limites. Ceux-là se lancent avec courage et audace à l’assaut des cieux. Ils cherchent à se mesurer aux Dieux. Tels des Don Quichotte, des Prométhée ou des Icare, ils deviennent des figures aussi héroïques que dérisoires qui tentent d’agir sur leur propre destinée. Quand les dieux sont partis et que les cieux sont vides, que reste-t-il aux hommes si ce n’est ce rêve obstiné de ne pas se résigner, de vouloir continuer ? Est-il de poésie plus grande que cette quête d’absolu alors même que la fin est inéluctable ?

Prix de la critique du meilleur spectacle de danse (saison 2009-2010)

Compagnie As Palavras - Chorégraphie de Claudio Bernardo / Avec Steven Berg, Diogo Dolabelle, Benoit Finaut, Benjamin Kahn, Ondrej Vidlar..., Yves de Mey (musique originale), Elise Gäbele (chant et conseil musical), Vincent Lemaire (scénographie), Aline Breucker (assistanat à la scénographie), Armando Menicacci (dispositif en temps réel), Marco Forcella (conception lumière), Michel Delvigne (direction technique), Agnès Dubois (costumes), Adva Zakai (assistanat à la chorégraphie), Claudio Bernardo (concept et chorégraphie)